mardi 15 mai 2018

J'SUIS PAS CONTENT ! Appropriation culturelle!


Mieux expliqué que je ne pourrais le faire...ou du moins plus divertissant

https://www.youtube.com/watch?v=w5GUDOmMe_k&t=161s

A partager sans modération!


samedi 5 mai 2018

Souveraineté...on a beau en parler!

Certains élément qui devraient faire partie intégrante de l'éducation sont intentionnellement omis non seulement des livres mais aussi des mentalités.
Ne pas informer est un mensonge, par omission certes, mais reste un mensonge. Une Société respectable se devrait de condamner tous les mensonges avec la même fermeté.
On ne va pas revenir sur la logique de notre système judiciaire où une personne qui a escroqué des milliards se voit condamné à payer des millions...C'est vrai!
Alors pensez-vous, pour une broutille comme un petit mensonge?! même si sans celui-ci  une guerre aurait pu être évitée.C'est vrai!
Ma fille a 15 ans, nous avons déjà disserté, échangé tout ce que l'on peu imaginer sur le thème de la sexualité (he oui, c'est l'âge) et elle est mûre pour d'autres petits secrets qu'elle n'aurait peut-être pas assimilés une ou deux années passées comme la souveraineté.

Lorsque je regarde autour de moi, je vois que la majorité des êtres humains ont séchés le jours de cette leçon. Dommage! car elle me semble aussi primordiale que celles sur le détachement ou la confiance en soi. Enfin tant pis, on ne peut s’apitoyer sur le sort de l'autre, d'autant plus que les cours de rattrapage sont dispensés tout au long de la vie, pour ceux au réveil tardif ou désireux de se ré-orienter.
15 ans me parait un âge idéal pour l'assimilation de ce qu'est une posture active ou passive.  C'est l'attitude d'aujourd'hui qui va définir (exceptions mises à part) la mentalité de demain: Chien , chat, loup ou mouton!

Il est temps de définir ses priorités et d'agir en conséquence. 
"Vais-je continuer à répondre aux attentes de mes amis, quitte à m'oublier, oublier mes désirs et mes apprentissages? Vais-je sacrifier mes relations pour ne m'occuper que de mes desiderata personnels?Ou suis-je capable de distribuer mon temps?...
Devrais-je m'entourer de personnes (amis) avec des intérêts communs?"

Ce genre de suggestions que l'on passe comme cela, d'une manière légère et casual n'est qu'une graine de souveraineté qui, si plantée au bon moment, devrait donner les fruits escomptés. 
Je ne suis que le responsable d'un être, d'exception ou pas (aussi notre responsabilité),  en perpétuelle évolution et  ses besoins de réponses, aussi silencieux soient-ils, doivent d'être comblés. 
Le moment des semis est primordial et je pense que la différence d'éducation entre celle de Jean et celle de Robert est le choix de ce moment où l'on choisit de passer ou retenir l'information. 
D'ailleurs:"Y a-t-il plus de questions ou plus de réponses?"
Pour ceux qui ont encore besoin de réfléchir à la réponse, je leur dis: " comment pouvez-vous poser des questions sur ce dont vous n'avez même pas idée de l'existence?".
Il y a donc plus de réponses.
Par analogie, pourquoi attendre de donner des informations à "nos protégés" sachant qu'elles peuvent leur apporter une base solide  dans de nombreux domaines?
Pourquoi attendre pour enseigner à nos enfants ce qu'est être souverains de leur existence, alors qu'ils ont la maturité pour comprendre?
Ou est-ce celle-là, l'unique couronne que vous désirez pour eux?




lundi 30 avril 2018

David Ramault...fruit de notre Société



Cette nuit, j'ai eu du mal à dormir.
Pourtant, même si le naturel nous pousserait  à "sentir" pour les proches de la victime décédée, c'est la douleur de la victime de "notre" système qui m'empêchait de rencontrer Morphée.
Peut-être parce que je suis un homme m'est-il possible de me mettre à la place de David Ramault; surtout parce que la sagesse m'aide à entrevoir la forte responsabilité de notre Société malade de ses limites aujourd'hui atteintes.
La permissivité n'a jamais été une forme d'éducation recommandable; l'enfant a besoin d'être limité, guidé, conseillé et c'est cela qui rendra à l'adulte la place et le respect qu'il a perdu.
C'est ça, je me rappelle souvent de la façon dont je percevais les amis de mon père lorsqu'il avait 40, 50 ans. Je les voyais comme appartenant un monde auquel je n'avais pas accès, un monde d'adultes où le "vous" était sous-entendu, même lorsqu'il nous était permis de tutoyer.
Les temps ont bien changé.
J'en ai bientôt 54 et je suis presque choqué lorsque quelqu'un me dit "Monsieur".
je suis aussi choqué si une personne qui ne me connait pas me tutoie, voyez-vous!
J'ai connu l'école où l'instituteur et plus tard le professeur, étaient écoutés et respectés parce que nous étions sans doute la dernière génération à croire en leurs bonnes paroles.
Les enseignants modernes sont immatures et aux niveaux académiques douteux; comment peuvent-ils être respectés et être porteur de lumière? Comment peuvent-ils améliorer de quelques façons que ce soient les élèves avec lesquels ils sont en contact?
L'enseignant est devenu une autorité à défier, bafouer et parfois même à abattre!
Depuis plus de 30 ans je vois se dérouler devant mes yeux une société que je déteste, ses valeurs sans dessus dessous mises à sac par des nouvelles règles qui tel un puzzle constitué de différentes pièces de différents puzzles; il n'y a plus aucune logique dans notre société, alors n'en cherchez pas!
Le défendeurs sont devenus les attaquants tout comme les anciens esclaves ne se sont libérés que pour devenir les maîtres encore plus infâmes que les anciens, et surtout sans classe, sans culture, sans charisme, sans personnalité...on n'en est arrivé peu à peu à une caricature comme Macron et sa "mère". Vraiment?? N'aspirions-nous pas à quelque chose de plus profond? de plus séduisant?...
J'ai abandonné depuis longtemps l'idée que quelque chose pouvait naître à partir des cendres de la 5ème République....j'ai arrêté  de penser également qu'une bonne petite révolution ferait du bien à notre Elite lorsque j'ai compris que la Revolution Française, c'est elle, Mai 68, c'est elle...c'est là aussi que j'ai compris que Ponce Pilate, c'est elle et le Terrorisme Islamique aussi!
Comment espérer vivre un jour dans une Société dont nous serions fiers? C'est impossible. Mais par Dieu, heureusement que les alternatives existent.
D'ailleurs, l'effondrement de ces valeurs sociétales est sans doute une aubaine pour le chercheur de la Vérité, puisque c'est grace à cet effondrement qu'il a dû compter sur sa propre vision, ses propres perceptions, sa propre intuition.
Enfin, je ne sais pas pour vous, mais pour moi, avec du recul, je dois admettre que...c'est tout ce qu'il me reste.
Mes rêves sont réalités puisque j'y ai retiré le rose, l'édulcorant, le Père Noël et l'argent roi!il ne me reste que la structure originale: la Foi, l'intuition, la science quantique, la vision et le détachement.
Je ne crois pas à l'éducation sans punition tout comme le succès d'une Société sans règles strictes.
Certaines cultures sont attirées par notre Société, non pas pour sa culture, ses arts ou son architecture, mais bien par sa permissivité et son manque de fermeté dans la défense de ses valeurs...Au nom des libertés nous  abrogeons les nôtres, au nom de la tolérance nous annihilons notre fondement laïque, au nom de la Paix nous avons peur de nous battre. Rien ne sera possible avec un tel immobilisme sinon de tomber dans une permissivité extrême où plus rien n'a d'importance... c'est comme cela que l'on arrive au meurtre gratuit d'une enfant, parce que "quelqu'un" (généralement un homme) a eu des pulsions qu'il n'a pas pu contrôler...On en est là!
Je retire finalement les critiques que je pouvais faire sur les lois de certaines sociétés dites primitives, comme "on te coupe la main, on te crève un œil, etc.
Un moindre mal pour beaucoup de bien.
Aucune société n'est parfaite, nous le savons, mais celles basées sur une gauche extrême sont surement les pires!...d'ailleurs voyez où Sodome et Gomorrhe nous ont menées?





















dimanche 22 avril 2018

Souveraineté Française en péril....



   https://youtu.be/5bkKcDyDLJQ
Si les exemples sont aujourd'hui légions, les sources elles, sont de plus en plus proches de l'Elite.   

Bientôt, le statut de "Fake news" prendra enfin son sens de "Vérités qui dérangent".
     
 Lorsque cela sera de plus en plus clair dans l'esprit des moutons, peut-être deviendront-ils enragés?!

vendredi 13 avril 2018

Bernard Lugan VS Ectoplasme Européen



Quelle belle illustration de la féminisation du système qui jusqu'à présent arrivait à nous défendre contre toutes agressions extérieures.
Aujourd'hui, c'est à cela que nous ressemblons.
Je viens tout juste de terminer de regarder deux interviews avec Bernard Lugan (dont j'avoue n'avoir jamais entendu parlé, mais est-ce une surprise?) qui ont ce point commun qu'est la féminisation de notre société, pour ne pas ajouter, européenne.
Le féminin c'est l'opposition au combat, c'est l'acceptation, c'est le refus du conflit, c'est la douceur, c'est l'embrassade maternelle à outrance, la confiance démesurée, etc.
C'est ainsi, le manque de responsabilité pour les générations à venir, l'exposition à tous les maux à venir, le jeu  de "notre" Elite, le renversement des valeurs, etc.

L'un portait sur son dernier livre "mai 68 vu d'en face", qui décrit cette période où la féminisation a fait surface et où l'orchestration de mai 68 a porté au pouvoir des "bouffons" comme Cohn-Bendit et laissé faire une révolte qui aurait pu être arrêtée dès le début. C'était encore une époque où l'on savait et pouvait se battre pour des valeurs républicaines.
L'autre interview concerne l'immigration de centaines d'africains d'ici quelques années causée par la destruction de la Libye.
L'hypocrisie du système où l'imposition de la démocratie sauce occidentale n'est pas de mise et où certains acteurs tirent profit du système au détriment du bon sens.
Dans un système tribal, Mr. Lugan nous explique clairement que le principe démocratique "one man one vote" ne peux pas fonctionner, ce qui explique  tous les échecs afghans, Irakiens, syriens etc.
Pourquoi nos gouvernements laissent-ils les ONG aller chercher les futurs immigrés sur leurs rafiots de fortune jusque dans les eaux territoriales Libyennes?

Aucune réponse concrete n'est apportée ni dans l'un ni dans l'autre de ces interviews parce que toutes deux se passent de conclusion.

Nous ne décidons plus de rien; il est important que l'Homme qui veut se protéger pour le futur ait conscience de ce fait.
Dans le passé, l'homme protégeait sa femme, qui protégeait ses enfants. La famille était protégée par le chef de tribu.
Aujourd'hui, la famille n'a plus de protection, puisque le chef de tribu est devenu son prédateur et l'homme n'existe plus puisqu'il lui est interdit de se défendre ou de défendre autrui, de surcroît.

Désolé, mon mental part dans tous les sens...tellement de choses à dire suite à ces interviews, mais finalement, nous en sommes toujours au même point. La perte de notre souveraineté, de nos repères et toujours la même question: faut-il accepter de mourir pour survivre ou se battre jusqu'à la résurrection?
Au final, ces épreuves nous enseignent le détachement et nous devons nous rappeler de dire merci pour notre participation... tout n'est qu'illusion, tout est mise en oeuvre pour nous décentrer, oublier qui nous sommes et d'où nous venons. prendre une part active est tentant, mais tellement éloigné de notre Histoire fondamentale!
L'important n'est-il pas de savoir que la Lumière finit toujours par gagner?

https://www.youtube.com/watch?v=5uXtB-GHCiE
https://www.youtube.com/watch?v=Zbqg9Cux2BE

et bien d'autres...


mardi 3 avril 2018

Beltrame et fausse bannière



Ce qu'il y a de finalement ennuyeux chaque fois qu'une action terroriste a lieu, c'est cette certitude qu'elle a été créée de toute pièce.
L'indice principal est son timing; toujours à point.
La France est en ébullition: mouvements sociaux, estudiantins, réformes et grèves à tout va...l'ennemi durant ces mouvances est représenté par le "flic", au passage...lorsque ce ne sont pas les vendus à Soros (les anti-fa).
Et tout à coup "boum", Lumière venant des Cieux, les nuages s'écartent, la musique céleste se fait entendre, un ange passe...ou plutôt, se sacrifie!
L’œil du publique se détourne ou plutôt change d'expression; de la haine il passe à la compassion, au chagrin...ça y est le Peuple s'est encore fait rouler dans la farine...avec la complicité des Médias, comme toujours.
Le gouvernement aura eu chaud ou du moins un peu de répit; le Peuple, lui, aura été coupé dans son élan, un peu plus divisé...quand même, ce pauvre gendarme...
Mais non, bougre de bougre!! le soldat n'est pas mort...comme au Bataclan, ce fut une mise en scène. Monsieur Beltrame est de deux choses l'une, soit à l'autre bout du Monde sous une fausse identité, soit il a été sacrifié selon les rites Francs-Mac après être passé sous le rouleaux compresseur d'une manipulation style manchurian candidate; ce n'est pas nouveau et ce ne sera pas le dernier, tant qu'une technique marche pour endormir ou détourner le Peuple, "ils" auraient tort de s'en séparer!
Le flic est traité comme héro alors que les victimes collatérales elles, sont à tout jamais ignorées...cela ne choque personne?
Pourtant si il y a eu des victimes, celles-ci sont les uniques réelles victimes; le Héro, récemment uni par les liens "sacrés" de la Franc-maçonnerie, lui dore sous le soleil tropical.
Les techniques utilisées par notre Elite sont tellement supérieures à ce que nous connaissons ou avons idées, y a-t-il quelqu'un pour douter de leur avancée sur la connaissance psychologique humaine?
Les films nous maintiennent enfermés dans un schéma émotionnel bien défini; nous sommes sans cesse déclenchés par de mini émotions qui fonctionnent quelque soit la situation, fut elle réelle ou fictive...c'est incroyable, n'est-ce pas?
Nous sommes tellement entraînés, habitués à soumettre nos émotions à tout va, à toutes les sources que nous avons oubliés de nous protéger.
La compassion est une chose, le déversement émotionnel excessif et sans fondement en est une autre...Dieu, que nous nous sommes perdus!

vendredi 23 mars 2018

Sarko, une pomme pourrie en Europe!



La question qui surgit chaque fois qu'un de "nos" "grands" hommes se fait piquer la main dans le pot de confiture, c'est "paiera-t-il pour ses crimes"?
Mais là, alors que les médias nous aiguilles plutôt sur les grèves sans lendemain ou l'appropriation culturelle, le petit Napoléon  a du mal à se faire oublié.
Internet nous sert du Sarko à toutes les sauces et mis à bouts, ces détails nous dépeignent un pourri, un vendu, un illuminé et même un des illuminati des plus hauts niveaux.
Petite parenthèse pour saluer au passage la complicité de Carla Bruni, car à ce niveau d'intimité, impossible de prétendre ne pas savoir.
Quand même, laisser moi rappeler 3 détails, perdus dans l'amnésie collective du Peuple français;
En 2008, le Nain nous a vendu à l'Europe, ça c'est une chose connue de tous, mais lorsque l'on se demande d'où viennent ces récents élans communautaristes exacerbés, il se trouve qu'il en porte une grande part de responsabilité...Car si nous sommes d'accord sur le fait que les visiteurs d'un pays (ou les aspirants à la résidence ou à la nationalité) devraient se plier aux règles de ce pays, comment pourrions nous accepter que le "petit mafieux" n'ait pas prorogé auprès de la communauté musulmane l'ancienne règle qu'aucune communauté ne puisse imposer à ses semblables le mariage au sein unique de son groupe ou même la pratique de son culte?
Cela fait partie des règles élémentaires de toute république laïque, non?
L'Islam est une religion INCOMPATIBLE avec la laïcité, il n'y a pas besoin d'être sociologue pour le savoir.
Troisième fait majeur dans la vie du nabot sous les projecteurs, c'est le financement de sa campagne présidentielle par Muhammad Qaddafi. Tout le monde le savait; l'effet Mandela aurait-il encore frappé?
Attaquer la Libye sur les recommandations de BHL, ambassadeur auto-proclamé (qui, pour faire passer la pilule auprès des autres nations occidentales, leur a vendu ses richesses) fut un Plan machiavélique pour se débarrasser de l'homme qui en savait trop.
Le passé rattrape toujours sous coup de retours de manivelle, mais comme d'habitudes lorsqu'il s'agit de personnalité de la trempe d'un Sarko, ce ne sera pas cher payé.
Ceux qui détournent des milliards sont condamnés à payer des millions, alors peut-on imaginer un seul instant une justice? la suppression de son revenu d'ex-président, de ses avantages et de ses gardes du corps? son retour à un statut de citoyen de second ordre?
On connait déjà la réponse!
Comme à l'habitude, le but de tout ce cirque est de détourner les yeux du Peuple loin du Monarc Soleil, qui fait partie, vous l'avez compris, de la même famille mafieuse que "notre" petite pomme pourrie.
Comme disait Coluche:
Un pour Tous
Tous Pour(ris)!